Favoris Lifestyle (ce qui m’a passionné ces derniers mois)

Bonjour à tous,

On se retrouve pour un petit partage de ces moments du quotidien qui m’ont suivis ces derniers temps et qui ont rendus ces quelques semaines plus agréables. Il est clair que le contexte actuel, et l’ambiance n’est pas toujours au beau fixe. Ces quelques favoris se sont vite transformés en petite bulle de légèreté, hors du temps. Attention, j’ai bien conscience que je suis privilégié, j’ai pu rentrer chez mes parents lors du confinement, à la campagne, évitant le confinement dans mon petit studio.

Malgré quelques symptômes d’anxiété, inévitable en cette période, ces petites choses m’ont permis d’y faire face, de reprendre un peu du poil de la bête et d’y faire face de manière plus apaisée. Evidement, je consomme beaucoup moins d’informations ou autres (ce qui pour un étudiant en journalisme n’est pas idéal ou facile à atteindre) mais ces quelques habitudes ou découvertes ont vraiment éclairé mon confinement et les semaines qui ont suivies.

En les partageant avec vous, j’espère qu’ils vous inspireront, divertiront ou qu’ils vous importeront un peu de douceur. Alors, installez-vous confortablement, l’article sera assez long, et enjoy.

Prenez soin de vous.

Podcast

Bewear podcast

Je suis tombé sur ce podcast un peu par hasard, alors que je suis avidement Chloé Kian depuis un bon bout de temps. Et il s’est révélé être une très belle découverte. Déjà nombreux des sujets abordés me touchent personnellement. On y aborde avec elle et parfois un invité des sujets aussi divers que variés en commençant par son propre parcours sur les réseaux, jusqu’à des questions de santé mental, polyamouries ou même de poils, le tout saupoudré de slow-living et de conseils pour l’adopter. Bref, je suis fan et si leurs formats longs peut parfois rebuter (on n’est pas sur un podcast snackable de 15 minutes), cette longueur me force à réellement prendre le temps, à ralentir et à me poser quelques instants.

Un peu gênantes, saison 2

Je vous en avais parlé il y a quelques mois et j’avais adoré la première saison d' »un peu gênantes » que j’avais complètement binge-watché. J’avais trouvé ce podcast hilarant, rafraichissant et étonnamment touchant et questionnant ! Bref, quand Camille et Lucie ont annoncé une seconde saison, je n’étais que joie et bonheur. Et franchement, cette seconde saison est incroyable ! On y aborde des sujets plus discrets peut-être mais tout aussi hilarant et décomplexant.

Préadultes

Ce podcast réalisé par une copine, je vous joins son instagram (https://www.instagram.com/preadultes_podcast/)
Cette série de podcast traite d’un sujet qui me tient énormément à coeur et qui n’est pas encore assez abordé. Il s’agit de la préadulescence, de ce que ça veut dire devenir adulte et ce que cela implique. Etant dans un âge propice à ce questionnement et ces problématiques, j’ai dévoré ce podcast et je l’ai trouvé réellement interessant et enrichissant. On y découvre des portraits, très bien dressés abordant des thématiques bien différentes mais toutes liées. Des parcours de vie différents, touchant et vrais ! Bref, un seul regret, on en redemande !

Films et Séries

The half of it

Sorti il y a peu sur Netflix, je n’attendais pas grand chose de ce film. Et pourtant. J’ai été comme happé par ce dernier, qui fut une réelle découverte. Que ce soit au niveau de la réalisation (Alice Wu est excellente), du casting et au final de l’histoire où la protagoniste ignore qu’elle est le héros de son histoire, elle se considère comme extérieur à sa propre vie, j’ai adoré ce film ! Il m’a fait rire et m’a ému au possible. J’ai trouvé les personnages hyper attachants, leurs évolutions intéressantes. La réalisation était vraiment incroyable, d’une belle cohérence et extrêmement réaliste ! L’esthétique même du film m’a beaucoup plu. En conclusion, très beau film, facile mais touchant et questionnant tout de même. De plus, il est agréable de voir enfin un semblant de diversité dans le cinéma.

First they killed my father

Ce film réalisé par Angela Jolie raconte de manière poignante la révolution et la vie sous le régime des Khmers Rouges, parvenus au pouvoir en 1975. Après avoir été au Cambodge, j’ai toujours voulu en savoir plus sur cette période très peu médiatisée. Loin de moi l’envie de vous dresser le constat de ce régime, d’autres personnes le feront bien mieux que moi, mais en bref (très bref). En quatre ans, le régime des Khmers Rouges plus de 20% de la population du Cambodge a été tuée, de nombreux secteurs (tel que l’éducation ou la santé) ont été totalement anéantis. Ce film, en offrant une porte d’entrée accessible (la perspective d’une enfant) tout en illustrant l’horreur d’une réalité qui dépasse la compréhension de cet enfant permet de vraiment renter au coeur de cet épisode douloureux et de le comprendre, un peu plus. Violences, meurtres, déportations, travail d’enfant et enfants soldats, la liste des atrocités est longue et si il faut avoir le coeur accroché pour suivre ce film, je pense sincèrement qu’il est important de le voir, pour comprendre, ne pas oublier ou même tout simplement apprendre.

Unorthodox

J’ai dévoré cette série qui est portée par un jeu d’actrice excellent ! De plus, l’action se déroule dans une communauté juive ultra-orthodoxe, la richesse socio-culturelle abordée est stupéfiante. J’ai adoré suivre Esther dans son processus et son évolution personnelle. Mais aussi par les questions qu’elle soulève, les problèmes que sont émancipation posent. Bref, à nouveau une belle découverte !

Outlander

Cela faisait longtemps que l’on avait plus abordé ma passion pour cette série aux accent écossais et magiques. Et pour cause, après une saison 3 et 4 décevantes, j’avais perdu cette adoration que je vouais à la saga. A l’heure où je vous écris ces lignes, l’épisode final de la saison 5 devrait sortir AND I AM HERE FOR IT ! Cette saison m’a définitivement réconcilié avec la série et cela m’a fait un bien fou ! Si le début était hésitant, la saison s’est équilibrée pour nous offrir une fin de saison hautes en couleurs. (Les épisodes 7-8-9 et 10 sont justes géniaux avec une très grosse préférence pour l’épisode 10 pour ma part, sans oublier l’épisode 11 où je n’avais pas assez de mouchoirs pour sécher mes larmes – et oui, les mecs pleurent aussi, si si je vous assure.) Bref, hâte de chialer devant le final de cette saison qui s’annonce déjà haut en couleurs.- update, il était excellent et la boite à mouchoir a été vidée.

Lecture

Si je ne devais dire qu’une chose, cela serait la suivante. Pendant cette étrange période et le confinement, si une chose m’a bien servi de béquille, c’est la lecture. Si vous faire un point détaillant toutes mes dernières lectures serait bien trop long (un article ne portant qu’à ces dernières, devrait arriver d’ici peu) j’ai tout de même envie de partager avec vous deux trois gros coups de coeur que j’ai eu. Et non pas en roman, mais en poésie. Comme si la réalité demandait un supplément de beauté, de douceur ou de légèreté.

Alors pour démarrer, je ne suis absolument pas un fan absolu en poésie. Pour être même tout à fait honnête, je n’y connais rien et ne conserve qu’un point de vue de novice. Mais si ces dernières semaines j’ai craqué »(enfin -après tout le monde je le sais) sur les recueils de Rupi Kaur et ceux de Amanda Lovelace. Si les premiers sont connus, je les ai apprécié pour leurs profondeurs, leurs finesses et l’histoire qu’il s’en dégageait. En ce qui concerne le recueil d’Amanda Lovelace, « Women are some kind of magic », je pense sincèrement qu’il devrait être sur la table de chevet de nombreux d’entre nous. Son message, de féminisme, self-care et bodypositivité est touchant, profond et se diffuse forcément à travers le lecteur. J’ai tout de même une préférence pour le premier (The Princess saves herself in this one) le second et troisième sont excellents également mais on a un peu l’impression d’être servi la même soupe.

Divers

  • Animal Crossing New Horizon. Ah. Oui. J’avais oublié ça. Que voulez-vous que je vous dise ? Je suis complètement accro à ce jeu. J’ai succombé à la déferlante animal crossing et ce sans aucun regret ! Ce jeu m’a permis de m’évader et de trouver un espace de cocon virtuel ! Bon, suite à une fausse manipulation, je suis parti pour tout recommencer, on garde le sourire…
  • Yoga et course à pied, véritable bulle d’oxygène, le yoga s’est révélé être salutaire lors de ce confinement (malgré un abandon du tapis passager, résultante d’une humeur compliquée et d’une productivité ou autre en genre). Sans oublier que j’ai enfin pu reprendre la course à pied et c’est chaussé de mes vieilles baskets trouées (oui, j’ai oublié mes bonnes chaussures à Bruxelles) que j’ai pu crapahuter dans les prairies et bois alentours. (Et avant de créer des tensions, j’habite dans un coin perdu, je n’ai pas de voisin et je n’ai jamais croisé personne sur les chemins 🙂 )
  • Patisserie, longtemps délaissée, ma passion pour la patisserie s’est vue insuffler un souffle définitivement vivant lors de ce confinement ! (En même temps sans four, pas évident de faire grand chose) j’ai donc profité du four de la cuisine de mes parents pour combler ce manque ! Marbré, tartes aux fraises, cookies, brownies ou gâteau en tout genre, on ne m’arrête plus. Au grand dam de la balance familiale ! Mais ça met du baume au coeur, et puis on s’en fout si on prend du poids dans cette période un peu différente, non ?

Voilà je pense que c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que l’article vous aura plus, qu’il vous aura inspiré ou que vous y avez découverts de chouettes choses. En attendant, je vous envoie des bonnes ondes,

Courage à tous, et surtout, prenez soin de vous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s